Méfiez-vous des faux prophètes


« Méfiez-vous des faux prophètes qui 

viennent à vous déguisés en brebis, mais

au-dedans ce sont des loups voraces. C’est

à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. »

Matthieu 7,15-20

La dernière partie du grand sermon sur la montagne contient quelques avertissements, notamment sur les mauvais bergers. Il y a, en effet, de vrais prophètes, envoyés par Dieu, et il y a les faux prophètes, ceux qui ne sont pas envoyés par Dieu du tout. Tous se disent envoyés par Dieu, pourtant, mais les uns mentent, alors que les autres disent la vérité. Comment savoir ?

Jésus nous donne la clé d’un discernement juste : c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Nous connaissons tous les fruits qui sont bons et ceux qui sont mauvais. Tout ce qui unit vient de Dieu. Tout ce qui emplit notre cœur de joie, de compassion, d’empathie envers les autres. Tout ce qui nous crée en nous le désir de bien faire, d’être saint, tout ce qui nous fait comprendre que les autres sont meilleurs que nous… tout cela vient de Dieu. Le reste : la division, l’exclusion, le jugement, tout cela vient des faux prophètes. Ils disent avoir l’Esprit de Dieu, mais ils exsudent le contraire.

Il ne suffit donc pas de parler de Dieu. Ni de faire des miracles. Ni d’accomplir tous les commandements. Si je me crois plus saint que les autres, si je juge que les autres sont damnés, ou mauvais chrétiens, ou que je prêche la paix qui endort et non le combat qui aguerrit la sainteté et la pureté, je commence à faire partie des faux prophètes.

Seigneur Jésus, écarte de moi et de tous les catholiques, l’illusion que nous sommes avec toi si nous ne nous laissons pas conduire par l’Esprit, selon l’enseignement de Paul : « ne vous surestimez pas plus qu’il ne faut vous estimer, mais gardez de vous une sage estime, chacun selon le degré de foi que Dieu lui a départi. Car, de même que notre corps en son unité possède plus d’un membre et que ces membres n’ont pas tous la même fonction, ainsi nous, à plusieurs, nous ne formons qu’un seul corps dans le Christ, étant, chacun pour sa part, membres les uns des autres » (Romains 12, 3-5).

† Emmanuel Lafont

Evêque de Cayenne

www.guyane.catholique.fr/eveque/blog-de-leveque/293150-mefiez-faux-prophetes/

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.