Le Studium Biblicum Fransiscanum fait sa rentrée


JERUSALEM –  Lundi 7 octobre 2019, le Studium Biblicum Fransiscanum a célébré l’ouverture de la nouvelle année académique. L’événement s’est tenu à la custodie, où une messe a été célébrée dans l’église Saint-Sauveur par l’Administrateur Apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem, Mgr Pierbattista Pizzaballa, en présence du Custode de Terre Sainte, le père Francesco Patton.

Le Studium Biblicum Fransiscanum (SBF) est une institution académique dirigée par l’Ordre des Franciscains. Imaginée par le Custode de Terre Sainte Frediano Giannini, qui souhaitait offrir un cycle complet d’études bibliques aux religieux de l’OFM dans une ambiance unique pour ce genre d’études, l’école a ouvert ses portes pour la première fois à Jérusalem en 1901-1902, avant d’être refondée en 1924 par le père Ferdinando Diotavelli. Située dans le couvent de la Flagellation, l’école constitue la Faculté des sciences bibliques et archéologiques de l’Université pontificale Saint Antoine et jouit d’une certaine autonomie.

L’événement a débuté par une messe, célébrée dans l’église Saint-Sauveur du couvent franciscain par l’archevêque et Administrateur Apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem, Mgr Pizzaballa. Prononcée en latin et en italien, la cérémonie a été donnée en présence du modérateur du SBF, le Père Najib, ainsi que de son doyen, le frère Rosario Pieri.

L’homélie de Mgr Pizzaballa a largement porté sur l’Eglise latine de Terre Sainte au travers de ses multiples institutions et champs d’action. Après avoir loué la contribution du SBF dans la l’éclairage de l’histoire chrétienne de la région, l’archevêque a évoqué la condition particulière de l’Eglise locale en tant qu’Eglise « de la souffrance et du Calvaire », rappelant ainsi les difficultés quotidiennes inhérentes à la situation politique et aux tensions communautaires. Sur une note plus positive, il a longuement rendu hommage à sa vitalité, visible à travers ses nombreuses institutions et domaines d’intervention. Mgr Pierbattista Pizzaballa a conclu son homélie par un éloge des études théologiques, insistant sur l’apport indispensable qu’elles représentent dans la recherche de réponses « au cri du monde ».

Un rafraichissement a ensuite été proposé dans une grande salle de la curie custodiale. Ce moment fut l’occasion pour les nombreux étudiants de la custodie, sœurs, laïcs, et frères de la famille franciscaine déjà présents à la messe d’échanger dans une ambiance cosmopolite et conviviale, mais aussi de rencontrer des nouveaux venus à Jérusalem afin de partager leur expérience de chrétiens dans la Ville sainte.

Geoffroy Poirier-Coutansais

One response to “Le Studium Biblicum Fransiscanum fait sa rentrée

  1. Pingback: “Contemplare la Parola di Dio, origine della missione” | La Palabra HOY

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios .